3 av des acièries, résidence parc d'atys, bat C, appt 57, 33600 PESSAC
microkiben33@gmail.com
06.22.99.82.99

Benoît Eichenbon

Je vous invite à découvrir mon parcours et mon histoire, de la kinésithérapie à la microkiné

CV

2004 : Diplôme D.E. de masso-kinésithérapie de l’IFMKNF de Lille.

2005-2006 : Formation des chaines physiologiques ou musculaires de BUSQUET (méthode posturale globale)

2006 : Année d’ostéopathie structurelle manipulative.

2008 : Formation Cefips bronchiolite et asthme du nourrisson.

2010-2012 : Diplôme universitaire de kinésithérapie du sport de Lyon 1, université Claude Bernard.

2014-2015 : Formation CGE. (complexe globale de l’épaule de Mr Thierry Marc)

2015-2016 : Formation et diplôme de microkinésitherapie certifié par le CFM.

Parcours

Ancien jeune tennisman, j’ai été souvent amené à pratiquer les cabinets de kinés du sport. Dès la 3eme, je décide de me lancer dans ce but. Par vocation, et plus tard par passion.
En 2000, alors jeune étudiant en masso-kinésitherapie, je découvre par l’intermédiaire de mon père, la microkinesitherapie, en consultant le thérapeute qui l’avait soigné pour des séquelles d’un accident de voiture, séquelles pour lesquelles il avait gardé des stigmates au dos et au genou pendant de nombreuses années. Puis 2 séances de microkiné et …plus rien. Je restais sceptique. Mais la seule séance me leva mes douleurs pour lesquelles j’étais venu consulter.

Je gardais donc cette méthode dans un coin de ma tête.. Avant de choisir de me former et d’ouvrir un cabinet de microkinésithérapie ici en Gironde, près de Bordeaux.

J’ai toujours envisagé mon métier comme un chemin a tracer soi-même, fait de rencontres et d’apprentissages, me servant à remplir ma « boite a outils » et me façonnant ma « main ». Ainsi, j’essaie de répondre au maximum aux besoins des gens et surtout a prendre du plaisir tous les jours. Une méthode ne se suffit jamais a elle-même, mais l’assemblage de plusieurs et les différents prismes que l’on peut emprunter pour soigner, l’expérience, l’humilité et la remise en question permanente, permettent de résoudre à l’évidence bien des problèmes. Ce qui fait la beauté de ce métier..

Rien n’est jamais fini et chaque fin mène a une suite !

Aller à la barre d’outils